Rituels

Rituels

Il y a les rituels que l’on a insufflés : l’histoire avant de dormir, le brossage des dents suivi du dernier pipi, le câlin du soir, et encore quelques autres… Et puis il y a ceux que Poussin a mis en place lui-même. Certains sont craquants ou drôles, d’autres sont pénibles, parfois ils prennent trop de temps, et quelques uns relèvent presque de la maniaquerie !

Il y a le câlin du matin dans notre lit, les jours sans école, avec des bisous ébouriffés et des coudes trop pointus,

Il y a le « encore un câlin » demandé après avoir dit bonjour à la maîtresse, juste avant de laisser partir celui de nous qui l’accompagne,

Il y a la fameuse question « on va manger quoi ce midi ? » posée à son Papa à peine installé dans la voiture. La réponse est toujours la même : « Je sais pas, on verra », parce que c’est plus drôle que d’énumérer le menu,

En rentrant, il y a ce besoin de préciser à Maman la couleur du verre dans lequel il a bu à l’école,

Il y a cette manie (horripilante quand on manque de temps) de se lever de table et de passer 3 grosses minutes devant le frigo pour choisir un yaourt. Et le drame si ce n’est pas lui qui ferme le frigo…

Ce besoin quotidien de hurler « le banco, le banco, le bancooooo » en même temps que le public du Jeu des Mille euros, tous les midis, parce qu’on écoute France Inter…

Vient ensuite le « j’ai fini ma sieste » quand il vient me retrouver, en slip et t-shirt, le doudou à la main et les cheveux en bataille. La même phrase, tous les jours, au cas où je n’aurais pas compris toute seule que Poussin debout = Poussin qui ne dort plus,

Il y a cette manie de vouloir mettre le sucre dans nos cafés. Et les pleurs de frustration quand Papa-des-Champs oublie de lui laisser faire (moi je n’oublie jamais, d’abord !),

Le coucou à son Papa qui retourne travailler après sa pause-café-goûter, à travers la baie vitrée de la cuisine. Inutile de préciser que là encore, la tristesse et la frustration sont difficiles à gérer en cas d’oubli paternel…

Il y a ce soutien-gorge imaginaire qu’il fait semblant d’enlever tous les soirs avant de se laver, et qu’il me tend pour que le jette dans le panier à linge sale… (Promis mon Poussin, j’éditerai ce passage quand tu seras plus grand !)

Il y a le second soutien-gorge imaginaire qu’il fait semblant de mettre une fois propre, avant d’enfler son pyjama…

Le dernier bisou sur la main de sa petite soeur, à travers les barreaux de son lit,

Il y a cette nouvelle lubie, de vouloir dormir dans sa chambre, en s’allongeant sur le tapis de la Belette et en fermant les yeux… Alors que la Belette tombe de sommeil et que lui n’a pas encore mangé…

Il y a le droit de choisir un CD et de danser un peu avant de dîner, puis d’écouter la musique calmement pendant le repas,

Le transport cuisine-salle de bain sur les épaules de Papa, pour aller se brosser les dents entre garçons,

Juste après le rinçage du bec, il y a cette petite main qui fait semblant de prendre une pilule dans son verre à brosse à dent, et de l’avaler en buvant un peu d’eau… (là aussi mon Coeur, j’éditerai avant tes 15 ans !),

Il y a sa petite voix qui demande chaque jour une deuxième histoire, juste pour le principe, parce qu’il sait bien que c’est non… Sauf les jours où le calendrier-maison de l’avent contient un petit bon pour 2 histoires ;o)

Il y a ce bas de pyjama qu’il enlève tous les soirs dès qu’on sort de sa chambre, et qu’on lui remettra avant d’aller nous coucher, en passant lui faire un dernier bisou…

J’ai essayé de faire le tour de la journée, et je crois bien que c’est tout. Pour les rituels les plus récurrents en tous cas ! Je pourrais ajouter sa manie de ramasser tous les petits cailloux blancs qu’il trouve pour les poser ensuite sur son barbecue (j’en parlais par ici ), ou le fait qu’il s’arrête systématiquement plusieurs minutes devant le petit bassin des voisins pour y admirer les nains et autres personnages magnifiques qui s’y trouvent (aheumm), et qu’il appelle ça « un étang », alors qu’il sait très bien que ça n’a rien à voir… Oui, si mon fils avait 15 ans de plus il aurait pu faire un bon sujet pour feu les émissions de Delarue ! Mon pauvre Poulet, parfois il est agaçant avec ses petits rituels, mais dans l’ensemble je trouve ça adorable. Le coup du soutien-gorge et de la pilule m’amusent follement, surtout parce que je sais que certains seraient atterrés (Christine Boutin si tu me lis !).

 

7 Responses »

  1. Trop mignon et mdr pour Mme BOUTIN !
    Je rajouterais pour chez moi :
    à quelle heure on se lève demain ?
    et juste avant de dormir « il travaille ce soir papa ? et il part à quelle heure? »

    • Ah bah voilà, j’ai oublié le « t’as fini de travailler Papa ? » ou le matin « il va pas travailler papa aujourd’hui ? », parce que même s’il connaît la réponse il demande, au cas où Papa sèche le boulot pour jouer un peu…

  2. Hmm, tu retires ton soutif devant lui pour qu’il veuille imiter ce geste ? (Je demande cela sans jugement, je ne vais pas me déshabiller ailleurs si mon enfant est à côté. J’ai été éduqué avec des parents se baladant à poil devant moi constamment donc bon…)

    • Les jours où j’arrive à m’habiller sans enfant avec moi sont tellement rares… Quand ils sont tout petits c’est encore plus inévitable, se laver en chantant et en faisant coucou-caché sous la douche pendant qu’ils sont dans leur transat ça fait partie du quotidien :o)
      Pour l’instant je me vois mal leur interdire l’accès à la sdb pendant nos douches, j’imagine qu’ils se lasseront un jour. Poussin a déjà du mal à saisir que les gens aiment bien aller aux toilettes tout seuls… Sa tante a eu droit à : « Tata je veux te regarder » :-D

  3. Mes neveux ne comprennent pas que je ferme le verrou des toilettes, ils ne peuvent plus y entrer !!! Du coup j’ai souvent le droit à un tambourinement quasi ininterrompu + appels jusqu’à ma sortie :D
    Ma nièce a régulièrement besoin de faire pipi LA-TOUT-DE-SUITE-MAINTENANT quand j’y suis huhu ^^ Et chez mes parents, où y a deux toilettes, elle oublie qu’il y a le deuxième (même si je lui dis…) ;)

    • Hihi !
      Parfois je me demande aussi l’intérêt d’avoir 2 toilettes à la maison… Poussinou préfère aussi se planter devant la porte que de traverser le couloir ! A part le ménage en plus c’est peu utile pour l’instant :)

  4. Maman d’un petit garcon de 26 mois, vivant en ville mais élevée à la campagne, je me reconnais totalement dans vos posts : d’un coté ca me rappelle mon enfance et d’un autre, ca me parle de mon quotidien (ou de ce qui m’attend).
    Avec mon pti gars, le matin, c’est le rituel du maquillage : il a son pinceau et se met du rouge sur les joues et se regarde dans le miroir, comme maman. Et après, il pique mes bagues pendant que mets mes bijoux. Et les matins où je n’ai pas le temps, c’est la crise assurée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *