Joyeux Anniversaire Poussin !

Joyeux Anniversaire Poussin !

Aujourd’hui mon Poussin fête ses 3 ans !

Trois années qui sont passées si vite, et une impression de connaître ce petit bonhomme depuis si longtemps ! Trois ans que ma vie a radicalement changé, que chaque jour je réalise le bonheur d’être maman et la difficulté d’élever un enfant. Trois ans de tendresse et d’amour, de remises en question et d’interrogations. Avant de tenir mon premier bébé dans les bras et de vivre ses premiers jours avec lui, je ne réalisais pas à quel point ce serait dur. Avant de caresser son dos si doux, d’enfouir mon nez dans son cou et de sentir sa main dans la mienne, j’ignorais à quel point ce serait bon et étourdissant de douceur. Enfin si, mais pas autant. Cette vague d’amour que j’ai ressentie à  la naissance de chacun de mes enfants, elle m’a assaillie et prise de cour les deux fois. Son intensité m’a surprise et bouleversée à deux reprises, elle s’est inscrite dans mon corps, dans mes sens et dans mon coeur.

Cette semaine, pour imiter le petit ourson de l’une de nos histoires favorites, Poussin m’a demandé Maman, pourquoi tu m’aimes ? Sur le coup, ma réponse fut brève (et accompagnée d’un énorme câlin !) et donnait à peu près ça : « parce que tu es mon petit garçon d’amour, que tu es mignon et tout doux, et parce que j’adore être avec toi ». J’ai conclue comme la maman ourse de l’histoire en lui disant « et pour plein d’autres choses encore » !

Mon Poussin, si un jour tu veux lire une réponse un peu plus développée à ton adorable question, la voici :

J’aime mon Poussin parce qu’il est lui, qu’il est mignon et coquin, intelligent et rieur. J’aime son visage doux et malicieux, ses yeux qui pétillent et son sourire à croquer. Je l’aime parce qu’il est le fruit d’une jolie histoire, parce que la vie avec lui est une aventure de tous les jours. Parce qu’il m’oblige à me surpasser et qu’il me rend fière. En mettant à mal ma patience et mes certitudes, il m’invite sans cesse à réfléchir et à évoluer. Je l’aime parce que c’est bon de le voir,  parce que sa vie m’est tellement précieuse, et parce qu’il est si joyeux. Je l’aime parce qu’il est exactement comme je l’espérais, mais en mieux ! Je l’aime parce qu’il me ressemble tout en étant si différent de moi. Parce que le regarder dormir c’est apaisant, envoûtant et tellement doux. J’aime sa façon de jouer, de parler, d’observer. Je l’aime parce que son regard est magique, parce que ses gestes sont adorables, parce qu’il m’agace et me fait rire la seconde d’après. Je l’aime parce qu’il est mon fils et celui de l’homme que j’aime, et surtout parce qu’il nous rend heureux. Parce qu’il est un grand frère attentif et prévenant, et parce que lui aussi déborde d’amour.

Je l’aime parce qu’il est sensible et qu’il faut si souvent le rassurer. Parce qu’il faut l’encourager, le protéger, lui expliquer, dédramatiser… Cette fragilité qui le rend si souvent énervé et plein de colère, elle m’agace mais finalement je crois que je l’aime. Parce qu’elle le rend spécial et têtu. Parce qu’au fond je comprends ses colères et qu’à sa place j’aurais les mêmes. Mon Poussin je l’aime parce qu’ensemble on crie beaucoup et fort, mais que juste après on se réconcilie. Parce que dans la minute qui suit une crise, il nous suffit d’un câlin ou d’un sourire pour que tout retombe, et que c’est tellement bon ! Je l’aime parce qu’il n’est que douceur et naïveté, que ses bisous sont doux et qu’il est merveilleux. Et pour tellement d’autres raison encore !

Ce dimanche, nous avons fêté l’anniversaire de Poussin un peu en avance. Comme dans les livres qu’il aime tant, il a eu sa première fête surprise, avec jolie déco et Papi et Mamie en invités, un repas spécial et bien évidemment un gâteau au chocolat ! Sauf que petit Poussin était malade… Il a résisté tout l’automne et une bonne partie de l’hiver, mais manque de chance, la fièvre et la toux l’ont assailli pour SON jour… Le pauvre était ultra fatigué et n’a rien avalé à part trois minuscules bouchées de gâteau. Sa première réaction, en découvrant sa surprise, fut de chouiner en se planquant contre la jambe de son papa…Oups ! A l’heure où j’écris ces lignes, nous sommes dimanche soir et je ne sais pas s’il pourra aller à l’école demain… Je vais quand même aller préparer le gâteau prévu pour le goûter en classe, même si Poussin m’a déjà prévenue qu’il n’en mangerait pas… Bon, c’est dommage et un peu frustrant, mais lui n’avait pas l’air trop déçu, c’est déjà ça. Et puis nous avons décidé de garder la déco en place et de faire le même repas spécial Poussin dans quelques jours, quand il irait mieux. Qu’est-ce que je l’aime mon Poussin !!!

 

Lampions

 Lundi matin : Poussin était en bien meilleure forme ce matin, il est donc à l’école avec un chouette gâteau qu’il avait l’air bien décidé à manger !

6 Responses »

  1. Un très joyeux anniversaire à ton Poussin qui sera sans doute très ému de cette belle déclaration quand il sera en âge de la comprendre et aussi, si jamais un jour il en vient à douter de l’indéfectible : l’amour d’une maman.

  2. bon anniversaire Grand Poussin !
    et aussi un bon mam’iversaire à ta maman qui t’a donné le jour il y a tout juste 3 ans, il ne faut pas l’oublier ta maman qui t’aime tant…

  3. Merci !
    J’espère que mes enfants ne douteront jamais de l’amour que je leur porte, et en tout cas que je saurais très vite les rassurer !
    Je cumule mam’iversaire et anniversaire, puisqu’il y a presque 3 ans je fêtais le mien le lendemain de notre retour à la maison, en plein baby blues :)

  4. C’est meugnon :)
    La sœur de Juliette nous a offert pour Noel un carnet à remplir de photos, textes et autres avant la naissance et jusqu’aux 3 ans, il me semble… il faudrait que je m’y mette…
    Bon anniversaire encore à lui !

  5. Un bel anniversaire à vous 2 , alors ! :-)

    Nos anniversaires d’enfant, nous les attendions impatiemment, nos anniversaires d’adulte sont parfois un peu moins attendus…mais les anniversaires de nos petits et moins petits, qu’ils soient Poussins, Belettes, chatons, loupiots, princesses, mini-monstres, couvées, nichées ou autres … ont le don de nous mettre dans un état vraiment très particulier…

  6. Belle déclaration qu’il lira plus tard avec sûrement beaucoup d’émotion.
    Bon anniv à lui en retard (mais j’avais mis sur FB ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *