En attendant le Père Noël

En attendant le Père Noël

Ça y est, depuis dimanche la période de l’Avent a commencé et avec elle les préparatifs des fêtes ! Si cette époque de l’année en déprime certains et que nous avons tous parmi nos connaissances des réfractaires à Noël, ici c’est plutôt l’inverse. Nous ne sommes pas non plus des enragés de la déco qui étouffent leur maison sous une avalanche de guirlandes lumineuses, nous n’installons pas de sapin dès le 10 novembre et ne laissons pas de faux givre sur les fenêtres jusqu’en juin, mais nous aimons l’ambiance de Noël. Il reste en nous cette petite étincelle de l’enfance qui nous rendait impatients et joyeux. Papa-des-Champs et moi avons tous les deux de jolis souvenirs de Noël en famille et j’imagine que ça aide à aimer cette fête. Pour ma part j’en ai également de très drôles où il fut question de leerdammer, de marionnette dans la bûche glacée et de maison à passer au napalm après le départ des invités (si vous ne comprenez rien c’est normal, mais ça fera rire ma maman !).  Décorer le sapin en famille, faire le tour des marchés de Noël, emballer les cadeaux, organiser un réveillon sympa pour les enfants, nous on trouve ça chouette ! Plus les années passent et plus les enfants participent à ces festivités, plus on aime.  Cette année, nous avons surtout choisi de mettre l’accent sur le fait-maison et de nous éloigner autant que possible de la sur-consommation. Les fêtes auront bien sûr un coût et nous offriront aussi des cadeaux manufacturés mais par rapport à ce qu’on a pu dépenser il y a quelques années il y a du mieux. Financièrement c’est plus confortable, nous passons du temps à faire quelques chose pour ceux que nous aimons,, et nous sommes un peu plus raccord avec notre éthique.

Pour commencer, qui dit Avent dit bien sûr calendrier ! Chez nous ce sont des maisons à tiroirs, garnies chaque année de chocolats, de mini-cadeaux et de « bon pour » (une deuxième histoire, un jeu avant d’aller au lit, une séance pâtisserie…).

Maisons Avent

Celle de gauche est à Belette (qui aimerait tellement ouvrir des tiroirs tout au long de la journée pour mieux se gaver de chocolat…) et c’est moi qui l’ai faite. Celle de droite est donc à Poussin, elle a des tiroirs sur toutes ses faces, et elle a été réalisée par sa mamie-des-champs. On aime beaucoup le fait de pouvoir les remplir nous-mêmes avec des petites surprises personnalisées, mais également d’y mettre le chocolat de notre choix (parce qu’il faut bien l’avouer, les calendriers de supermarché sont souvent remplis de chocolat hyper sucré tout dégueu…).

L’Avent est également une période propice aux travaux manuels. La nuit qui tombe de bonne heure, le temps pas toujours au top nous incitent à passer plus de temps à la maison et à trouver de chouettes occupations. Cette année ce qui est vraiment génial c’est que les enfants (21 mois et 3 ans 3/4) peuvent avoir des activités communes. Belette est maintenant assez grande pour peindre / coller des gomettes / dessiner, ce qui est beaucoup plus simple que l’année dernière où elle ne faisait pas tout ça mais n’acceptait pas non plus de s’occuper seule pendant que son père ou moi proposions une activité à son grand frère. Il fallait attendre d’être deux adultes à la maison pour s’occuper chacun d’un enfant et c’était un brin frustrant. Du coup là c’est vraiment appréciable de se retrouver tous les 4 autour d’une activité manuelle. Je peux aussi proposer quelque chose en fin d’après midi ou le mercredi lorsque je suis seule avec eux, même s’il est vrai que suivant la nature de ce qu’on fait c’est parfois plus pratique d’être deux pour gérer. Notamment pour tout ce qui fait appel à des outils dangereux :)

Si nous n’avons pas encore installé de vrai sapin (ce week-end peut-être ? ou le suivant ?) nous avons repris la thématique de l’arbre de Noël pour nos premières oeuvres !                                                                                                          En petit truc tout simple et rapide à réaliser, j’ai proposé aux enfants de décorer des sapins en papier avec des gomettes. Ces petites cartes en papier cartonné ont ensuite été accrochées aux portes de leurs chambres, que les anciens propriétaires avaient dotées de petits crochets qui nous servent parfois à accrocher des décorations éphémères.

Oui, j'ai pris les photos n'importe comment et j'ai sciemment choisi de faire un montage à l'arrache, d'où la qualité pourrie de cette image...

Oui, j’ai pris les photos n’importe comment et j’ai sciemment choisi de faire un montage à l’arrache, d’où la qualité pourrie de cette image…

Dimanche dernier, Papa-des-Champs a découpé des petits sapins en contreplaqué (récupéré sur des cagettes de fruits et légumes). Pour ce faire il a utilisé une scie à chantourner, outil hyper pratique pour fabriquer de petits objets en bois et vraiment facile à utiliser, même pour des enfants (sous la surveillance d’un adulte évidemment, et peut-être pas à 18 mois non plus !). Chaque sapin a ensuite été percé en son sommet pour pouvoir laisser passer un petit bout de fil, puisque le but est de les accrocher au vrai sapin. Pour finir, ils ont été peints par toute la famille. Si nous avons le temps j’aimerais bien faire aussi des étoiles !

décos sapin

Le tout rouge en bas a été peint par Belette qui a eu un petit problème de pinceau perdant ses poils… d’où l’aspect texturé de toute beauté !

Pour finir avec notre obsession des sapins, nous avons décoré l’entrée du jardin (côté rue donc) avec un sapin tout en bois de cagettes !

sapin jardin

Largement inspiré par le dernier numéro de Grandir Autrement (mon magazine de parentalité préféré !), il se veut absolument économique et écologique puisque là encore il s’agit de récup’. Bon, sur le magazine les exemples de sapins en bois que j’ai vus étaient un peu plus élaborés… Nous, on l’a fait en version trash-pas le temps-à l’arrache mais au moins les petits n’ont pas trouvé que c’était trop long. Les fines planches de cagettes sont agrafées sur un liteau de bois, et les décorations sont accrochées à des petites encoches faites à la scie japonaise. Les enfants étaient ravis de le fabriquer puis de le décorer ! Même s’ils voulaient tous les deux utiliser l’agrafeuse murale et que Belette a réussi à renverser une boite de  petits clous pendant la réalisation de cette activité… D’où l’intérêt d’être deux adultes pour encadrer les plus petits !!! Ils sont également super contents de voir leur sapin chaque fois qu’on entre et sort du jardin, et d’imaginer que tout le monde doit le trouver beau (comment pourrait-il en être autrement ?!).

Pour les cadeaux aussi, cette année nous avons joué la carte du fait-maison. Pas pour tout mais quand même plus que d’habitude. Belette aura notamment un lit et une chaise de poupée que nous n’avons pas fabriqués mais achetés d’occas et retapés. Le gros du boulot, dont j’ai déjà parlé mais qui n’est pas encore terminé, c’est la maison Playmobil en bois, destinée à Poussin. J’y consacrerai un article entier mais je vous en donne (en avant première, s’il vous plaît !) un petit aperçu via un montage « à blanc » :

Le bazar autour c’est parce qu’on a tendance à s’étaler quand on bricole ! :)

 Sur cette photo tous les morceaux n’avaient pas encore eu leur deuxième couche de peinture, le fond n’était pas du tout peint, le toit pas encore peint en rouge tuiles et la déco intérieure  pas entamée, mais on commence à se rendre compte de la bête ! Nous sommes bien contents de nous pour le moment et nous avons hâte que tout soit terminé !!! Je pense qu’en plus de répondre à un souhait important de notre petit garçon (il en rêve depuis un moment de sa maison Playmo !) on se fait également très plaisir en travaillant sur ce joli projet. Nos autres réalisations du moment étant destinées à des lecteurs potentiels de ce blog, je n’en dis pas plus sur notre nouvelle manie de tout fabriquer nous-mêmes ! Pour le week-end prochain nous avons prévu un atelier pâtisserie où nous essaierons de faire de jolis sablés. Une bonne occasion pour ressortir les emportes pièces de Noël dont nous avions complètement oublié l’existence l’année dernière ! Je doute qu’ils puissent rivaliser avec les délicieux biscuits offerts chaque année par les Alsaciens de la famille, mais ça sera sympa quand même !

L’Avent c’est aussi l’occasion de voir les yeux des enfants briller devant les lumières, les vitrines décorées, les histoires de lutins… et de s’amuser de leurs remarques ou questions rigolotes. Comme par exemple Poussin qui aimerait bien manger des nouilles au réveillon, parce que c’est bon, mais aussi des betteraves, parce qu’il aime ça et que c’est assorti au costume du Père Noël. Hier nous avons également eu une grande conversation où il était question de savoir si le Père Noël passe toujours par la cheminée (non parce que certaines maisons n’en ont pas, et non parce que parfois elles sont allumées alors c’est un brin dangereux…), si les rennes aussi entraient dans les maisons (je n’espère pas, ils risqueraient de tout saloper avec leurs sabots et de filer des coups de bois dans les meubles) et si’il fallait préparer un goûter au Père Noël comme dans le livre avec la petite fille ou s’il irait se servir lui-même dans le placard ( ben voyons, faut pas se gêner !).

Et comme l’année dernière, nous aurons la joie d’entendre notre petit garçon chanter moult chants de Noël au spectacle de l’école. Chansons aux paroles envoûtantes qui s’incrusteront dans nos têtes au moins jusqu’au mois d’avril… Vive le vent, vive le vent, vive le vent d’hiver… fu fu fu fu fu fu, et bonne année grand-mère…

N’hésitez pas à me raconter aussi ce que vous préparez, vos petits rituels ou traditions de l’avent !

3 Responses »

  1. Hihihi, nous aussi, nous avons l’esprit de Noël et avons hâte que Bickynette puisse nous aider et ait cet esprit-là :)
    Profitez bien !

    • L’année prochaine elle pourra déjà, sinon vous aider à décorer le sapin, du moins défaire tous les sujets et les boules pour jouer avec :D Comme les chats en fait !

      Je ne sais pas si la vôtre le fait toujours, nous il est beaucoup moins pénible que les premières années (on retrouvait des décos partout le soir, il dépiautait tout, c’était l’horreur !) mais il a du mal à se retenir de mettre quelques coups de patte sur ce qui lui plaît un peu trop !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *