Vacances toutes simples et petits bonheurs

Vacances toutes simples et petits bonheurs

Quand j’étais petite, les vacances de la Toussaint étaient celles que j’aimais le moins. Elles ne symbolisaient que grisaille et morosité, elles ne comportaient aucune fête, et en plus nous ne partions jamais en vacances à ce moment-là. De toute façon à l’époque elles ne duraient qu’une semaine, donc elles n’avaient vraiment qu’un intérêt très limité ! Bon, maintenant les vacances de la Toussaint ont été rallongées, mais en toute honnêteté j’avais peur de trouver le temps un peu long en étant seule avec mes gnomes. L’année dernière nous nous étions dit que Papa-des-Champs essaierait de poser au moins quelques jours à chaque vacances scolaires, mais cette fois ce n’était pas tellement possible. Il a déjà pris un peu de congés pour notre séjour à Budapest en début de mois, et à choisir nous préférions en garder pour Noël. J’avais refait un petit stock de matériel pour bidouiller quelques travaux manuels avec les enfants, mais je m’étais aussi préparée à m’impatienter…

L'art (non maîtrisé) du Play Maïs !!!

L’art (non maîtrisé) du Play Maïs !!!

Finalement tout se passe plutôt bien et je suis contente de profiter de ces 15 jours de calme avec Poussin et Belette ! Déjà, plus le temps passe et plus je constate avec bonheur que mes enfants s’entendent vraiment bien. Ils arrivent à des âges où ils peuvent jouer ensemble, s’imaginer des petites mises en scène, discuter, rire et s’amuser comme des fous ! Evidemment ils se chamaillent aussi, mais pas plus que les autres fratries. L’avantage avec les enfants rapprochés, c’est qu’ils partagent les mêmes jeux : ils prennent autant de plaisir l’un que l’autre à jouer à la dînette, à soigner les doudous et les poupées, à jouer à l’école, et on arrive également à trouver des jeux de société qui conviennent aux deux. Ça simplifie grandement l’organisation de nos journées ! En parallèle on se réserve des moments plus individuels le week-end quand Papa est là, ou pendant la sieste que Poussin ne fait plus.

J’aime aussi beaucoup partager leurs jeux. Tout simplement les rejoindre dans leurs chambres et m’installer pour une dînette, ou pour construire des bidules en Lego par exemple. Je crois que je préfère même ces jeux simples aux travaux manuels qui nécessitent un temps d’installation puis de nettoyage qui a tendance à me rebuter ! Prendre le temps de m’asseoir avec eux et d’entrer dans leur imagination, j’adore ! Je suis toujours épatée de voir à quel point les enfants s’inventent leur propre univers en reprenant des éléments de la réalité. C’est souvent vraiment drôle, comme lorsque Belette m’annonce que sa poupée va « ponder un oeuf »  :-) Ou étonnant, quand Poussin se lance dans la construction d’une cathédrale en petites briques !

Par chance, cet automne nous offre une météo très douce et nous profitons pleinement de notre joli coin de campagne. Ces jours-ci nous multiplions les balades en forêt ou le long du chemin de Compostelle. C’est toujours aussi plaisant de leur faire découvrir des petites choses toutes bêtes, d’observer ensemble les châtaignes et leurs bogues, d’admirer les vols d’oies sauvages en partance pour le sud, de ramasser des cailloux, des glands, des bâtons… Même le chat aime nous suivre ! L’avantage du changement d’heure, c’est aussi la possibilité d’assister au coucher du Soleil à une heure raisonnable. Oui, je sais, c’est un peu déprimant de voir qu’il fait nuit à 18h, mais chez nous le ciel prend des couleurs tellement belles à la tombée de la nuit !!! Et puis je l’avoue, moi j’adore cette saison et le retour du froid ne me dérange pas, bien au contraire. J’aime penser à refaire du feu dans le poêle, à mettre des écharpes et à enfouir mes mains dans mes poches !

Cette sensation d'être seuls au Monde ! (Et la seule source de bruits à des bornes à la ronde !)

Cette sensation d’être seuls au Monde ! (Et la seule source de bruit à des bornes à la ronde !)

Cette proximité avec les enfants me fait donc particulièrement aimer ces vacances où il ne se passe rien d’extraordinaire. Nous prenons notre temps et je m’aperçois que c’est un luxe ! Avec du temps libre et très peu d’impératifs nous pouvons même multiplier les activités. En plus des jeux à la maison, des travaux manuels et des promenades, nous avons eu l’occasion de voir un très chouette spectacle de jonglerie (et Poussin a participé à un atelier cirque), et normalement nous remettrons ça demain avec un spectacle sur les étoiles. Je réalise que mes enfants ont grandi et que le quotidien avec eux est de plus en plus simple. Bien sûr lundi prochain j’apprécierai de retrouver un peu de calme et de temps pour moi, mais la perspective des vacances seule avec enfants ne pourra que me réjouir !

2 Responses »

  1. Profitez bien des trois/quatre jours qui vous restent.
    Je me suis posée la question également de quelles activités proposer à Héloïse pendant trois jours quand nous étions en congés forcés. Mais elle a été bien occupée entre toutes les errances entre labo, doc et autres…

    A vous, peut-être ce WE, la sculpture de citrouille !

    • Nous ne sommes pas très Halloween, et je pense que de toute façon il est plus prudent d’attendre quelques années avant de faire jouer les enfants avec des couteaux pointus :) Mais ce week-end on va avoir la visite de leur Tata alors c’est encore mieux !!!

      Pas drôle les errances entre labo et doc… J’espère que ça va mieux et que vous avez pu vous reposer pendant votre arrêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *