Un lundi, du soleil, mais pas de chanson !

Un lundi, du soleil, mais pas de chanson !

Un week-end prolongé qui se termine, c’est toujours un peu difficile… Surtout quand il a été particulièrement agréable et qu’il a marqué le début du beau temps ! Si samedi le temps était encore catastrophique (je le sais, mon appareil photo, mes bottines et moi on était sous la pluie et dans la boue pour un « reportage » !) en ce lundi de Pâques le soleil était au rendez-vous ! La couleur légèrement rouge de mon décolleté est là pour en témoigner… et ce n’est pas comme si la veille j’avais justement commandé un nouveau tube de crème solaire en me félicitant de m’y prendre tôt cette année…

Bref, nous avons passé notre journée d’hier dans le jardin et ça nous a fait du bien ! Nous qui attendions la fin d’un long épisode de pluie pour faire des promenades, du vélo et laisser courir les enfants dehors, nous avons été exaucés ! C’est toujours assez étrange, d’ailleurs, quand tout à coup nous passons des manteaux et des écharpes aux repas sur la table de jardin. Ce n’était pas tellement prévu aujourd’hui, mais après le premier apéritif de l’année à l’extérieur il nous était difficile de rentrer pour manger ! Seules les poules étaient un peu déçues, puisque nous avons du les remettre dans leur enclot le temps du repas. Ces deux morfales sont insupportables dès qu’il y a de la nourriture et n’hésitent pas à grimper sur la table pour se servir… Ou à chaparder le pain directement dans les petites mains qui se balancent.

Inutile de préciser que les propriétaires de ces petites mains, Poussin et Belette, étaient ravis de passer la journée à jouer dehors. Ballons sauteurs, petite brouette, camion-trotteur, cerceaux, ils ont retrouvé avec joie tous les jeux qui restent rangés pendant les mois d’hiver. Ils ont aussi passé pas mal de temps à ramasser des pâquerettes et à manipuler des morceaux de bois. Ainsi qu’à cueillir des brins de ciboulette pour les manger sitôt rincés au robinet extérieur… Bonjour l’haleine des lutins ! Poussin s’est aussi trouvé une nouvelle occupation en jouant longuement avec les morceaux de tuyaux destinés à dévier la gouttière. Il a ensuite passé un bon moment à assembler des morceaux de pierres plates façon mosaïque, certes en se mettant de la sciure de bois partout, mais dans un calme et un silence étonnants ! Belette, de son côté, quand elle ne jouait pas à devenir une sorcière en enjambant un balai, s’est beaucoup amusée en préparant de l’herbe pour ses bébés veaux imaginaires. Dimanche nous avons vu de tout petits veaux absolument adorables avec leurs mamans et elle a même pu en caresser un, ce qui l’a drôlement intéressée ! Je crois bien que les veaux ont carrément détrôné les agneaux qui vivent juste derrière la maison, ce qui lui évitera peut-être d’en réclamer un chaque fois qu’on passe devant…

Le retour du soleil a également été l’occasion de préparer un peu le potager pour la nouvelle saison. Nous n’avons pas eu le temps de désherber les endroits à re-fleurir, ni de tondre l’herbe qui commence à être plutôt haute, mais ce début de printemps a renforcé notre motivation. J’ai plein de nouvelles idées de fleurs à planter et si je m’écoutais j’irais (encore) dépenser une fortune dans un magasin de jardinage ! J’ai aussi des envies de transat et de lecture au soleil (avec de la crème !). Ce n’était pas au programme aujourd’hui faute de temps, mais je compte bien en profiter bientôt. A la place j’ai travaillé un peu dehors, et même si ce n’était pas hyper pratique à cause des reflets du soleil sur l’écran de l’ordinateur, j’aime bien le côté symbolique ! Bon, entre nous c’était quand même laborieux parce que je n’avais pas de connexion internet et que j’ai voulu emprunter le Mac de Papa-des-Champs dont je maîtrise très mal le clavier… mais tant pis !

Il y a pire comme lieu de travail, pour un mardi de reprise !

Il y a pire comme lieu de travail, pour un mardi de reprise !

Comme à chaque changement de saison je suis pleine de projets et de bonne humeur. Avec l’expérience je sais bien que nous ne réussirons pas à tout faire, mais finalement ce n’est pas très important. Ce qui compte c’est l’envie de se projeter, le plaisir de partager de bons moments et tous ces petits détails qui font les bonnes journées. De ce point de vue, nous avons passé un excellente lundi de Pâques ! En plus il y avait du chocolat ! Et du muscadet !

2 Responses »

  1. Oh ouiiii, nous attendons les beaux jours ! Marre de devoir se coltiner les manteaux, gants et bonnet. Et nez qui coule et toux et bon, tout le monde connaît la liste des petits désagréments liés à l’hiver.
    C’est chouette d’avoir un jardin et de pouvoir en profiter.
    Ont-ils bien chassé les œufs hier ?

  2. L’avantage quand on est dehors c’est que la maison reste propre et rangée :op

    La chasse aux oeufs c’était dimanche (chez nous et chez mes parents). Je ne sais jamais si on doit le faire le dimanche ou le lundi, donc en général on fait à notre sauce et surtout quand ça nous arrange ! Et oui ma bonne dame, les traditions se perdent et y’a plus de jeunesse ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *