Nos petits moments de calme

Nos petits moments de calme

Vous le savez, j’ai la chance d’avoir un emploi du temps très souple qui me permet de m’occuper des enfants tous les jours à la sortie de l’école. Et même plus en ce qui concerne Belette, puisqu’elle fait la sieste à la maison encore pour quelques mois (en gros jusqu’à ce qu’elle dorme moins et que ce soit intéressant pour elle d’aller à l’école l’après-midi). Bref, tout ça pour dire qu’après le goûter, nous sommes tous les trois à la maison.

Selon notre humeur (ou nos humeurs plutôt) c’est un chouette moment, ou un temps ultra pénible fait de disputes et de colères…
Cela peut très vite devenir du grand n’importe quoi si je suis occupée à préparer le repas du soir / finir vite fait un truc pour le boulot / ranger la table pleine de miettes du goûter / me poser 10 minutes au calme quand les enfants ont été un peu lourds pendant le goûter… Se met alors en place le fameux cercle vicieux suivant : je ne m’occupe pas d’eux donc il s’ennuient, donc ils sont pénibles, et donc j’ai encore moins envie de partager une activité avec eux… Généralement je m’arrange toujours pour qu’on passe un moment ensemble, mais quand nos humeurs sont vraiment pourries on évite difficilement les râleries, pleurs et autres crises. Une dispute pour choisir l’histoire qu’on va raconter, une crise parce personne n’est d’accord sur le jeu qu’on va faire, une autre parce les deux veulent prendre leur douche en premier, la petite qui tape le grand parce que tout à coup elle trouve inadmissible qu’il joue avec la poupée qu’elle lui avait prêtée 3 minutes avant…  Des moments où on a envie que le temps passe vite vite et que ce soit bientôt l’heure de les coucher !

Et puis heureusement, il a aussi des jours où tout va bien et où nos fins d’après-midi sont vraiment agréables.
Ces jours-ci, on profite du beau temps pour aller jouer dans le jardin. Promenades à vélo, toboggan, ballon, cabane en bois qui est presque terminée (il manque la porte et les fenêtres), il y a le choix !  Moi qui n’aime pas les grosses chaleurs, j’adore ces premiers jours de l’automne où le soleil est tout doux ! Conscients que les fins de journée ensoleillées vont se faire de plus en plus rares, nous vivons chacun de ces moments comme un petit morceau de chance et nous les savourons.

Juste avant l’enchaînement douches-repas-dodo, passer un peu de temps dehors nous permet de recharger nos batteries, mettre nos tensions de côté et dépenser un bon paquet d’énergie. Evidemment il y a parfois des disputes, des jouets que les enfants veulent pile au même moment, un seul oeuf à sortir du pondoir alors que quatre petites mains ont envie de s’en saisir… mais c’est ce qui fait le charme d’une fratrie !  Et puis dans l’ensemble, quand nous sommes tous les trois de bonne humeur tout se passe bien.

L'atelier cirque !

L’atelier cirque !

Parfois, aussi, fin de journée rime avec travaux manuels. Quand je suis vraiment au mieux de ma forme et que l’idée de remplir la cuisine de pâte à modeler ou de peinture ne m’effraie pas ! J’avoue même que ça me plaît, et qu’à chaque fois je me dis qu’on devrait en faire plus souvent. Belette a toujours eu un faible pour la pâte à modeler, et c’est vraiment chouette de voir qu’elle se débrouille de mieux en mieux. Elle m’épate avec ses gestes de plus en plus précis et mesurés. Poussin, lui, m’impressionne avec son imagination débordante. Un peu comme quand il dessine, découpe et fabrique des petits livres, ou des animaux qui tiennent sur des supports en papier. Le genre de trucs que je maîtrise moyennement à plus de 30 ans…

C'est un chat sur son panier de jouets, ça me semble évident ! :)

C’est un chat sur son panier de jouets, ça me semble évident ! :)

Et puis, tout simplement, j’aime aussi les heures passées à jouer à la dînette avec eux, à se blottir sur le canapé pour lire une histoire, une autre et encore une petite, les fins de journées à habiller des poupées et à admirer des constructions en Kapla. Ces moments sont tout doux, ils me renvoient à ceux que je préférais quand j’étais petite, et je suis sûre qu’ils sont particulièrement précieux pour mes enfants aussi.

4 Responses »

  1. ça fait partie des charmes de l’automne oui, les fins de journée dans la maison, ou en extérieur, quadn la lumière tombe déjà. on a la chance d’avoir de superbes automnes doux donc on en profite. j’aime jouer au jardin avec eux , ou faire une petite promenade et rentrer et les voir dessiner avant le bain.
    J’avoue en revanche redouter l’heure d’hiver, quand je jour tombe à 17h et qu’on ne peut plus sortir le soir… Jusqu’à janvier je m’y fais, on vit autrement mais janvier et février me paraissent interminables… et je suis tjs ravie du retour de mars, quadn on peut recommencer à sortir et profiter de ces jolies fin de journée.

    • C’est vrai que dans quelques semaines il fera nuit de bonne heure et on sortira beaucoup moins. C’est là qu’il va falloir ruser pour les tenir occupés calmement entre le goûter et le bain ! L’année dernière on avait fait pas mal de coloriages et de bricolages en attendant noël, mais le problème c’est qu’après il faut réussir à leur trouver une place aux coloriages de lutins et aux traîneaux en boîtes d’allumettes… :)

  2. Ah les disputes fraternels à devoir gérer, c’est usant !
    Et même si on avait tous les objets en double exemplaire, cela ne suffirait pas.
    Je plussoie, je déteste sortir du travail et qu’il fasse nuit et a contrario, j’adore quand je sors du boulot et que j’aie le temps d’arriver à la crèche et d’aller au parc alors qu’il fait encore jour et que le parc ne ferme à l’heure des poules comme en hiver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *