Déjà juillet !

Déjà juillet !

J’avais commencé un billet… il y a au moins trois semaines… et puis comme souvent, je suis passée à autre chose, parce que finalement ce n’est pas si évident de trouver le temps, l’inspiration, l’envie, tout ça au même moment ! Nous voilà maintenant presque en vacances, et j’ai bien envie de profiter de ma dernière journée de calme pour écrire.

Normalement, je vais profiter de ces deux mois de vacances avec les enfants, puisque moi aussi je fais une grande pause estivale ! J’ai mis fin à  mon exploitation ma contribution auprès de la presse locale, un boulot certes passionnant mais pas non plus au point de sacrifier une partie de mes week-ends, tout ça pour une rémunération ridicule. Bref, me voici libérééée, délivrééeee, comme dirait l’autre ! Sauf si j’ai d’autres propositions de boulot plus intéressantes d’ici là, évidemment.

Je l’évoquais dans mon précédent billet, après quelques mois hyper stressants, cela fait environ un mois que nous avons retrouvé une certaine sérénité. Bon, il reste quelques zones de stress pour ce pauvre Papa-des-Champs qui travaille beaucoup en ce moment, mais d’une c’est toujours mieux que de ne pas avoir de travail du tout, et de deux il devrait vite trouver son rythme de croisière. On espère.
En parlant de Papa-des-Champs, j’ai plutôt bien réussi mes deux semaines en solo, début juin. D’accord,  il y a bien un matin où nous avons complètement oublié de prendre les cartables en allant l’école… Mais c’était  même pas grave ,parce que ce matin-là les enfants répétaient leur spectacle de fin d’année et n’avaient pas besoin de leurs affaires. Je n’ai donc pas eu besoin de faire un aller-retour pour aller récupérer les sacs à la maison, ce qui m’arrangeait bien.

En juin, et malgré une météo très moyenne, nous avons  profité de pas mal de bons moments. J’ai accompagné une sortie scolaire où les gamins se sont vraiment amusés, nous avons pris notre premier petit déjeuner de l’année dans le jardin, les enfants ont fait un chouette spectacle de fin d’année (avec une Belette et un Poussin super à l’aise sur scène), nous avons ramassé de jolis bouquets dans le jardin, et nous avons improvisé un goûter dans le lavoir à l’écart du hameau.

Lavoir

Les enfants adorent ces petites virées, et même à 500 mètres de la maison ils ont l’impression de partir à l’aventure, notamment parce qu’ils sont tout fiers de suivre le marquage du Chemin de Compostelle. L’autre jour nous avons d’ailleurs trouvé des petits mots de pèlerins dans le lavoirs, écrits pour saluer le bon état de notre lavoir et son entretien. La classe !

Il y a aussi eu les fraises du jardin qu’on a croquées comme ça après les avoir juste rincées, ou qu’on a pris le temps de transformer en tartes, les glaces qui barbouillent le museau de Belette et qui cradent bien les serviettes de table, les vêtements d’été que j’ai cousus et ma foi plutôt pas mal réussis, les sandales toutes neuves qu’ils veulent mettre même s’il pleut, et plein d’autres petits plaisirs de saison. Pour Poussin, il y a aussi le plaisir de passer en CE1 à la rentrée, avec sa meilleure copine. Ces deux-là se suivent depuis la toute petite section et sautent une classe en même temps, toujours comme cul et chemise ! Toute petite école oblige (une classe de maternelle + CP, l’autre pour les primaires), ils ont commencé à s’installer dans la « classe des grands » et ont déjà préparé leurs cahiers pour septembre. Quelque chose me dit que si Poussin est content d’être en vacances, il sera tout aussi heureux quand la rentrée arrivera ! Le week-end dernier, au détour d’un vide-maison chez des voisins nous avons même trouvé un chouette bureau qui a très vite trouvé sa place dans sa chambre. Un achat totalement imprévu mais qui tombe finalement très bien. J’adore ce genre de meubles anciens qui ont une histoire, d’ailleurs nous avons aussi acheté à nos futurs ex-voisins LE petit meuble d’appoint qui manquait à notre cuisine. Une ancienne glacière de boucher en bois, que je vous montrerai une autre fois.

Bureau

Nous ne partirons qu’au mois d’août, mais avant de retrouver la Bretagne, les galettes au sarrasin et l’odeur de l’océan, nous comptons bien profiter des vacances dans notre petit coin de campagne. Pas de programme bien défini pour le moment, mais plutôt des idées en vrac à picorer au jour le jour. L’objectif principal de ces vacances sera de nous faire plaisir, en prenant notre temps et en savourant chaque petit plaisir du quotidien.

Fleurs

One Response »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *