Une de plus !

Une de plus !

Et voilà, une rentrée de plus pour nous ! Sans stress et avec le sourire, comme les années précédentes.
C’est presque déroutant, d’ailleurs, ces rentrées qui se font toutes seules, comme une simple formalité ! Pourtant cette année il y a un peu de nouveauté pour chacun des enfants.

Belette, en moyenne section, est toujours dans sa classe multi-niveaux, mais cette fois avec une nouvelle maîtresse. « Elle est très très gentille », selon les premières impressions de la demoiselle, donc tout roule ! Et puis il faut dire que la nouvelle maîtresse ressemble à Tata, alors forcément elle ne pouvait que lui plaire! (Papa-des-Champs, qui avait vu la maîtresse en avant-première en juin, nous avait prévenus, et ne s’était pas trompé : la ressemblance est frappante.) Belette était également ravie de retrouver sa copine préférée, et malgré la fatigue elle était bien contente de sa journée.

De son côté, Poussin aussi nage en pleine nouveauté puisqu’il est passé dans la classe « élémentaire » de l’école (CE1-CE2-CM1-CM2). Avec sa meilleure copine, qu’il aime d’amour depuis son entrée en maternelle. Sautez une classe et passez directement dans la case CE1 ! Toujours sans stress, puisqu’il avait déjà passé quelques demi-journées dans cette classe en juin dernier. Je l’ai récupéré tout sourire lui aussi, en train de raconter ses vacances à la maîtresse, débitant 1000 mots à la minute ! En repensant à sa petite trogne ébouriffée quand il a débarqué à l’école il y a maintenant 4 ans, j’avoue que ça m’a fait bizarre.
Autre petite particularité pour Poussin, il a été détecté « à haut potentiel » en fin d’année scolaire. Pour le moment ça ne l’a pas empêché d’avoir une scolarité tout à fait épanouie, mais nous resterons particulièrement attentifs. Ce qui est certain, c’est que cette découverte (il a été détecté « par hasard » lors des séances avec la psy scolaire pour valider son saut de classe) explique beaucoup de ses comportements et attitudes. J’en reparlerai certainement plus tard.

Poussin était ravi : il avait déjà des devoirs !

Poussin était ravi : il avait déjà des devoirs !

Quant à moi, j’aurais bien aimé rester en Bretagne un peu plus longtemps (les enfants aussi bien sûr, on a essuyé quelques larmes en montant dans la voiture dimanche matin !) et je n’avais pas tellement envie de replonger dans le grand bain, mais finalement ce n’est pas si mal. Si les enfants ont été adorables cet été, et que nous apprécions énormément leur relative autonomie, je suis quand même contente de retrouver un peu de solitude. Et de calme. Et donc de productivité. Et de liberté.

Nous allons aussi renouer avec toutes nos petites traditions de fin d’été : sortir les fruits congelés il y a quelques mois pour en faire des confitures, cueillir des mûres, gérer notre production de légumes issue du potager, préparer notre escapade en amoureux de l’automne (Berlin nous voilà !), ranger le bois… Sans oublier mes retrouvailles avec ma machine à coudre. Mon prochain défi : une besace en liberty et en simili cuir. Un projet qui risque de me donner du fil à retordre mais sur lequel je lorgne depuis un moment. Si c’est réussi je mettrai des photos !

4 Responses »

  1. Bonnes rentrées aux loulous !

    Je ne savais pas que Poussin avait été détecté précoce. Ceci explique pourquoi il a réussi à lire si vite. Les classes multi-niveaux peuvent expliquer ce fait mais tout de même.
    Cela n’a pas été trop compliqué pour vous de prendre la décision de la faire sauter d’une classe ? Mes parents avaient refusé pour moi.
    Mais dans une petite école où il sera forcément avec ses copains/ines dans la même classe, c’est peut-être plus simple.

    • En fait la précocité n’est pas « acquise », c’est son cerveau qui est câblé d’une certaine façon dès le départ. Après, selon les enfants (et l’environnement aussi, la stimulation etc) ça peut mener à la réussite scolaire comme à l’échec (si ce n’est pas détecté à temps par ex, et qu’au lieu de prendre en compte les particularités de l’enfant ont le force à tout prix à rentrer dans le moule). Parallèlement il y a aussi des gamins qui sautent une classe sans être précoces.
      Là pour lui c’était indispensable, comme pour sa copine. Depuis le début de la maternelle ils sont « en avance » sur le programme, l’année dernière ils ont fait celui de CP, donc là ils se seraient rapidement ennuyés. Et niveau maturité ils sont plus à l’aise avec les un peu plus grands qu’avec ceux de leur année de naissance. Depuis la rentrée il aime encore plus aller à l’école du coup :)

      • Et c’est clair que c’est rassurant quand il n’y a pas besoin de changer d’école et quand on connait déjà l’instit !
        Comme j’ai sauté une classe aussi (la soeur de Papa-des-Champs aussi, et son frère 2!) et que ça a bien marché ensuite, on s’inquiétait pas trop non plus.

  2. Ça fait plaisir de savoir que la rentrée s’est bien passée pour tout le monde chez toi. Ici aussi, le petit a repris le chemin de l’école avec le sourire. Quant à mon mari et moi, nous étions contents de retourner au boulot. Bizarre, je sais. x)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *