Archives du mot-clef Activités manuelles

Automne et activités manuelles

Automne et activités manuelles

Ca y est, les vacances de la Toussaint sont arrivées et l’automne s’est installé ! Par chance dans notre campagne il fait encore assez doux, ce qui nous permet de faire quelques jolies balades en profitant de tout ce qui fait le charme de cette saison. Bon, il faut parfois se caler ça entre deux averses mais dans l’ensemble nous profitons d’un temps agréable. Hier encore nous avons pu goûter dehors, avouons que c’est plutôt sympa fin octobre ! Et puis quand il a plu, pour les enfants c’est vraiment chouette d’enfiler cirés et bottes pour aller patauger gaiement dans les flaques ! Belette me fait signe que c’est super aussi de se tremper les mains dans les flaques gadouilleuses, mais je ne suis pas du tout d’accord avec elle…

Les promenades automnales sont évidemment l’occasion de ramasser une multitude de petites merveilles : châtaignes, glands, feuilles mortes, champignons quand on sait les reconnaître… Ici le plus simple quand on se retrouve seule et sans voiture avec deux lutins un samedi après midi, cela reste le ramassage de feuilles mortes. De plein de sortes différentes, ce qui ne gâche rien ! C’est ce que nous avons fait la semaine dernière, avant de les faire sécher (entre des feuilles d’essuie-tout et avec de gros bouquins dessus pour les aplatir) :

Qui veut mes feuilles, elles sont belles mes feuilles mortes !

Qui veut mes feuilles, elles sont belles mes feuilles mortes !

Quelques jours plus tard j’ai proposé aux enfants un atelier collage. Comme je suis un peu nulle en travaux manuels mais qu’on nous a offert un chouette livre avec plein de chouettes activités faciles à réaliser, j’y ai puisé quelques idées. En les adaptant un peu à ma sauce et en prenant en compte la dextérité (ou l’absence de dextérité !) des enfants.

Au niveau du matériel il suffit de trois fois rien :

-de la colle à bois

-des pinceaux pour l’étaler sur les feuilles mortes

-du papier un peu cartonné

-quelques feutres (surtout si votre fille de 20 mois s’énerve parce qu’elle confond la colle avec de la peinture,  certainement à cause du pinceau, qu’elle pleure chaque fois que la colle se retrouve cachée sous une feuille, et que vous décidez finalement de la faire dessiner !)

Le résultat :

J'ai (mal) dessiné le lion, Poussin a tout collé tout seul.

J’ai (mal) dessiné le lion, Poussin a tout collé tout seul.

Et hop, un hérisson by Poussin et sa Maman !

Et hop, un hérisson by Poussin et sa Maman !

J'ai (super mal) dessiné l'arbre, Belette s'est énervée quand j'ai essayé de lui faire coller les feuilles, puis elle a un peu grabouillé avec un feutre vert...

J’ai (super mal) dessiné l’arbre, Belette s’est énervée quand j’ai essayé de lui faire coller les feuilles, puis elle a un peu grabouillé avec un feutre vert…

Comme il nous reste encore plein de feuilles mortes, nous allons pouvoir en faire des bouquets, des herbiers, des colliers, encore plein de collages, et tout simplement prendre le temps de les regarder, de les décrire et de les comparer.  La feuille morte comme matériel éducatif pas cher et polyvalent, c’est magique !