Archives du mot-clef doudou

Des bébés et des doudous

Des bébés et des doudous

Je fais partie des parents qui ont voulu imposer un doudou à leurs enfants. Ou du moins restreindre leur choix. Essentiellement pour qu’ils en aient un tout mignon, original ou rigolo, mais aussi pour éviter qu’ils se traînent à vie une peluche hideuse dénichée par Tata Paulette (dont le nom a été modifié, mais qui a quand même des goûts de chiottes !). A chaque grossesse Papa-des-Champs et moi avons donc consciencieusement choisi le futur compagnon de nos bébés. Ils ont été au pied de leur berceau dès la maternité, puis se sont rapprochés de leurs visages au fil des mois. Les enfants avaient d’autres doudous à attraper / tripoter / mâchouiller pendant la journée, mais uniquement celui de notre choix pour dormir, aller se promener ou se faire consoler.

Cette technique de sioux a parfaitement bien fonctionné avec Poussin. Je ne pourrais pas dire exactement à quel âge c’est arrivé, mais très vite il lui a fallut son doudou rat (Raronos pour les intimes) pour s’endormir. Il me semble que c’était vers 9 mois, au moment des angoisses de séparation, quand il a compris que sa maman et lui ne formaient pas qu’un et qu’il a eu besoin de se rassurer avec un objet transitionnel (Winnicott est mon ami !). Plus tard, Raronos lui a été indispensable quand il allait à la garderie, quand il était gardé par des proches, pendant les longs trajets en voiture, en cas de chagrin ou de coup de mou. A plus de 3 ans, Poussin se le traîne encore beaucoup à la maison et n’imagine pas dormir sans lui. Deux autres petites souris ont rejoint cette fine équipe pour les dodos il y a environ 1 an, mais le first doudou reste le rat rigolo ! Le pauvre bestiau est donc un peu abîmé (bon, ok, il a le nez et une oreille en chou fleur) et il pue, puisque bien sûr son petit propriétaire rechigne à le passer à la machine. Je vous laisse imaginer le drame que ça a été les 2-3 fois où il a vomi dessus…

Pour Belette les choses ne se sont pas passées comme ça. Elle n’a jamais été accroc au doudou chien qui partage son lit depuis toujours et qui répond au doux nom de Nonos (et là les plus fins connaisseurs reconnaîtront la marque de nos doudou en -os !). Dormir seule ne la dérangerait pas, puisqu’elle n’a jamais vraiment cherché à l’attraper ou le câliner au moment de s’endormir. Aucun autre doudou n’a par ailleurs obtenu ses faveurs. Même pas le double tout neuf de Raronos, acheté pour que son frère n’abîme pas l’autre en le traînant à la garderie et qu’il lui a donné, trop attaché qu’il est à l’original. « Indépendante du dodo » pourrait être la devise de Belette ! Enfin, indépendante c’est vite dit étant donné le nombre de fois où elle a fini la nuit dans notre lit… Ce qui est certain, c’est qu’elle est néanmoins très câline et ne perd pas une occasion de se lover dans nos bras ou d’embrasser les animaux dans les livres.

Il y a quelques semaines notre Belette a jeté son dévolu sur le Bébé de son frère. Elle le prenait dès qu’elle le pouvait et le serrait dans ses bras en répétant « kâââ », sa façon à elle de dire « câlin ». Elle aimait aussi beaucoup lui donner le biberon et le déshabiller. Evidemment ça embêtait un peu Poussin qu’elle prenne son bébé, surtout qu’elle était moyennement douce lorsqu’elle faisait du quatre pattes avec, lui raclant la tronche sur le sol au passage ! Il était donc temps d’offrir son premier bébé à notre Belette ! Même marque et même format que celui de son frère, avec des cheveux en plus. Une petite poupée de 30cm au corps souple facile à manipuler pour des petites mains de son âge. Dès qu’elle a reçu son bébé, Belette l’a câliné et adopté. Elle l’a tellement aimé qu’au moment de la mettre au lit, et donc de lui ôter son bébé des bras, elle s’est mise à hurler…

Nous étions un peu réticents à l’idée de faire dormir une belette de 14 mois avec une poupée qui a les mains et la tête « dures », et les premiers temps nous ne lui mettions pas directement dans les bras. La belette a donc été le chercher toute seule, pour le serrer fort dans ses bras ! Chaque fois que nous allions la voir dans son lit (on aime passer l’admirer un coup avant d’aller au lit, et changer sa couche au passage) elle avait son bébé dans les bras, et il n’avait pas l’air de la gêner. Depuis, elle l’enlace pour s’endormir et il fait donc office de doudou. Je ne sais pas si elle pourrait s’en passer, nous n’avons pas essayé. Elle hurle si on lui enlève ou si on la couche sans lui donner tout de suite (par exemple le temps d’aller chercher le bébé oublié dans un coin de sa chambre) mais si elle se couchait sans le voir je ne suis pas certaine qu’elle réalise vraiment. Ce qui est sûr, c’est qu’elle est toute mignonne ma Belette qui câline son Bébé !

Je suis vraiment douée (ou pas) pour les photos sur mobile avec un sujet qui gigote !

Je suis vraiment douée (ou pas) pour les photos sur mobile avec un sujet qui gigote !