Archives du mot-clef légumes

Un petit tour dans le jardin

Un petit tour dans le jardin

Je voulais faire un joli article pour vous parler de notre potager et de ma nouvelle passion pour le jardinage, pour vous raconter comme Poussin est ravi de patouiller dans la terre et de voir les graines germer, pour dire que j’aime regarder les petites fleurs que j’ai plantées. Mais je bloque. Grosse panne d’inspiration. Je tourne en rond, j’écris du moche, des phrases lourdes, des détails nuls… Je voulais du bucolique et du joli, mais au bout de trois brouillons c’est juste naze et je n’e m’en sors pas.

Je voulais vous dire que je n’aurais jamais imaginé jardiner. Que je trouvais ça chiant, que pour moi c’était un truc de vieux et que ça ne m’intéressait pas. Et puis que finalement en m’y mettant j’ai aimé. Que c’était chouette d’aller choisir ensemble des fleurs, et que j’ai adoré prendre un peu de temps pour arranger tous ces petits trucs fragiles dans nos vieilles auges en pierre. J’aurais voulu vous raconter avec humour comme au début j’étais pataude et comme j’ai fait mon empotée pour que Papa-des-Champs m’explique comment m’y prendre… Et puis comme finalement j’ai fait le plus gros du travail toute seule et comme j’étais fière. Sauf que les phrases ne viennent pas. Si j’avais été un peu plus douée ce soir, j’aurais même pu vous expliquer que nous avons choisi du simple pour décorer notre jardin, et vous faire rire en vous avouant que j’ai horreur des gros massifs moches et des géraniums. Expliquer aussi que nous voulions du léger, pour laisser un grand espace de jeux aux enfants. Que ce qui nous a plu dans notre jardin c’est toute cette herbe pour courir, et que nous avons réussi à préserver cette simplicité, pour notre plus grande satisfaction ! Que j’aime voir mes enfants cueillir des pâquerettes et que ce sont mes fleurs préférées.

Fleurs auge

Si j’avais été un peu plus douée ce soir, je vous aurais joliment parlé de notre potager. J’aurais pu vous expliquer avec légèreté que nous avons opté pour un potager en carré. En tournant ça bien, je vous aurais raconté que c’est Papa-des-Champs qui a eu l’idée et que ça m’a bien plu, parce que j’avais peur de la surproduction d’un énorme potager qui oblige à mettre en bocaux et à refourguer des kilos de légumes à tous les voisins. Pas que je sois radine des légumes, mais plutôt parce que ça m’a toujours un peu gonflée, les gens qui m’imposent de repartir avec des tonnes de trucs dont je n’ai pas forcément besoin ! Je vous aurais donc parlé de ce type de potager, de l’importance pour nous de consommer de bons légumes, de l’absence d’amap dans notre département et du manque cruel de bio sur les étals de nos marchés. Evidemment j’aurais tourné ça bien, histoire que mon texte ne ressemble pas à un manifeste pour l’agriculture bio, locale et raisonnée ! Je vous aurais aussi raconté comme c’est chouette pour les enfants de regarder les légumes pousser, comme Poussin a aimé les semer avec nous et comme il est devenu lui aussi adepte du jardinage. Avec de jolies phrases je vous aurais dit que mes réticences se sont envolées et que j’adore voir tout ça prendre forme. Que j’adore regarder nos semis grandir sur la commode de notre chambre, et que j’ai hâte de voir pousser les graines plantées en pleine terre. Si j’avais eu plus d’inspiration, j’aurais décrit avec fierté comment mon homme des champs a fabriqué les carrés de potager avec trois morceaux de bois et comme j’ai bien aimé en préparer la terre. J’aurais aussi trouvé les mots pour évoquer la sensation de calme et de bien être que j’éprouve en jardinant sous la douceur du soleil, j’aurais su parler du plaisir tout simple de ces petits moments de nature, du bonheur de partager ça en famille.

Semis

Ce soir je n’ai pas trouvé les mots justes et l’inspiration me manque, mais j’avais terriblement envie de vous ouvrir la porte de notre jardin ! Ce billet brouillon est d’ailleurs un peu à l’image de notre petit coin de verdure : un peu à l’arrache mais pas trop, bordélique par endroits mais pas partout, simple et harmonieux malgré tout. Un endroit où je me sens bien, en fait !