Archives du mot-clef mariage

Un peu plus d’égalité !

Un peu plus d’égalité !

Aujourd’hui une nouvelle loi est passée. Une loi toute simple, qui apporte un peu plus d’égalité sans rien enlever à personne. On devrait s’en réjouir, parce que l’égalité c’est quand même pas rien ; ou être indifférent si on n’a pas spécialement l’âme revendicatrice. Mais certainement pas crier son mécontentement et encore moins appeler au sang…

Pourtant, le mariage pour tous a déchaîné les passions, il a fait descendre des milliers d’opposants dans les rues et a été le prétexte à des flots de haine. Alors que pour ces gens, il ne va rien changer. Ils auront toujours le droit de se marier, de faire des enfants, d’aller travailler, de vivre où bon leur semble. Ils prieront le même dieu, ils inscriront leurs enfants au cathé si bon leur semble, les éduqueront de la même façon, ne seront ni plus riches ni plus pauvres, tout sera comme avant.  Certains d’entre eux seront toujours autant révulsés de voir que d’autres familles ne baptisent pas leurs enfants, que certains hommes préfèrent les hommes, que des enfants naissent hors mariage et qu’on peut même divorcer une fois qu’ils sont nés, qu’on peut choisir l’ivg et en être soulagé, ou encore qu’on peut faire écouter du métal aux enfants. Mais enfin tout ça, de même que le mariage d’un couple homo, ne changera rien à leur petite vie ! Nos villes ne se transformeront pas en Sodome et Gomorrhe, nos enfants ne seront ni plus ni moins qu’avant confrontés à la décadence (et j’imagine d’ailleurs que ma notion de la décadence n’est pas la même que celle de Mme Boutin…). Et il faudra toujours des graines de monsieur et un petit oeuf de dame pour fabriquer un bébé. Pour l’aimer, il y a bien longtemps que ce n’est pas aussi codifié, et ça ne changera pas non plus! Bref, concrètement la vie de ces gens sera la même qu’avant. Entre nous, j’ai quand même un peu de mal à comprendre qu’on puisse se mobiliser autant pour une cause qui apporte du positif à certains sans rien enlever à d’autres. J’ai également un peu de mal à imaginer comment les enfants traînés à ces manifs pourront évoluer s’ils se découvrent homo dans quelques années…

Et puis il y a ceux dont la loi va changer la vie. Pas que le mariage change du tout au tout la vie quotidienne, mais symboliquement un peu quand même. Avoir les mêmes droits que son voisin, c’est pas mal aussi ! Choisir librement de comment on veut vivre, sous quel statut, de comment s’unir, c’est essentiel. Et puis ces vies vont aussi changer pas seulement avec un changement de nom ou une alliance, mais surtout parce que leur famille sera reconnue. Et donc protégée. Parce que se demander perpétuellement ce qui se passera pour son enfant en cas de maladie ou de décès de son parent « bio », ça doit être terriblement anxiogène. Parce qu’aimer et élever un enfant qu’on a désiré et attendu et savoir qu’en cas de séparation, nous pourrions ne plus le voir, ça doit être terriblement difficile. Pas juste pour les parents, mais aussi et surtout pour les enfants. Il y a déjà tellement de situations qui peuvent être préjudiciables aux enfants quand leurs parents hétéros sont ou ont été mariés, protéger aussi ceux dont les parents sont homos est une avancée indispensable. S’il y a un droit de l’enfant à défendre c’est bien celui-là !

De ma petite fenêtre, je suis heureuse, rassurée, fière de cette évolution. Atterrée aussi d’avoir découvert à quel point l’intolérance et l’homophobie étaient présentes dans notre pays. Je les croyais minoritaires, d’un autre temps, en voie de disparition. Je les ai aperçues dans mon ancien boulot, et ce climat insupportable a largement contribué à mon envie d’ailleurs, mais je pensais que c’était la faute-à-pas-de-chance d’être tombée sur un nid d’intolérants. Je mettais ça sur le compte du lieu, du manque de mixité sociale, de ce genre de trucs quoi… Et je m’aperçois que non, que le problème est plus large, que des parents sont capables d’entraîner leurs enfants pour aller dire non à l’égalité, que certain-e-s sont à la limite de l’hystérie… Alors j’espère vraiment que tout ça se tassera, que les mentalités évolueront, et que ces enfants seront plus ouverts que leurs parents ! J’espère que d’ici quelques années, plus personne ne remettra le mariage en question et n’ira donner son avis sur qui peut ou non s’unir civilement. J’ai un peu d’espoir, puisqu’après tout les familles montrées du doigts il y a plusieurs décennies sont maintenant classiques. Les naissances hors mariage, les couples mixtes, les mariages non-religieux, les familles recomposées, les enfants non baptisés, les parents célibataires… à part quelques extrémistes (mes anciens collègues et Christine Boutin en tête !) plus personne ne s’en offusque et c’est tant mieux !

Cette loi ne va pas changer la face du monde, et rien enlever à personne. Elle va seulement apporter du bonheur, de l’égalité, du soulagement et l’espoir d’une société un peu plus tolérante. Et finalement ça c’est énorme !