Archives du mot-clef noël

Préparer Noël autrement

Préparer Noël autrement

Cette année, exit les chocolats tous les matins avant Noël ! Exit aussi les maisons de l’avent avec leur 24 petites cases à remplir, les petits cadeaux en rab’ certains jours, et tout ça pour chaque enfant. Cette fois, j’ai eu envie de changement ! J’aimais beaucoup les maisons de l’avent, et les enfants les ont toujours connues, mais le besoin d’innover était plus fort.

Je me suis inspirée des dizaines de calendriers que l’ont peut voir sur internet, et avec l’aide de Papa-des-Champs j’ai créé mon propre « sapin de l’avent ». Il nous a suffit d’ un peu de papier kraft, d’un feutre blanc et d’un chouilla de joli ruban adhésif. Avec aussi un peu de ficelle et 24 petites pinces à linge :

calendrier-avent

Chaque petit morceau de papier renferme une activité à partager en famille, la même pour Poussin et Belette. Un calendrier commun pour des moments passés ensemble, et pour s’éloigner encore un peu plus du tout commercial des fêtes de fin d’année.

Contre toute attente, ça n’a pas été trop difficile de trouver 24 activités. J’ai repris certaines idées que j’utilisais déjà dans les anciens calendriers, où je glissais quelques coupons du style : « ce soir on racontera deux histoires », « aujourd’hui on décore le sapin », « on fera un gâteau pour le goûter »… En ajoutant quelques idées piochées sur le net, en fonction des goûts de mes lutins, et en m’inspirant de notre emploi du temps de décembre, c’est venu assez naturellement.
A part quelques exceptions (notamment pour la journée à Paris), les 24 activités du sapin de l’avent ne coûtent presque rien.  Un nouveau livre par-là, les ingrédients d’une nouvelle recette par-ici, on reste dans du archi-simple et économique.

Voici, tadaamm, nos 24 activités de l’avent :

*Ecouter deux histoires avant de se coucher
*Dîner sur la table basse
*Décorer le sapin
*Faire une brioche
*Découvrir une nouvelle histoire : Le Noël de Balthazarnoelbalthazar *Apprendre des mots de Noël en langue des signes
*Se déguiser après l’école
*Une sortie en famille à Paris
*Faire des coloriages de Noël
*Prendre un petit déjeuner anglais (un dimanche, pour avoir le temps ! )
*Faire des truffes au chocolat
*Décorer les vitres des chambres
*Dîner à la bougie (pour la fête des lumières)
*Inviter Papi et Mamie pour le goûter
*Ecouter des chansons de Noël (avec la participation d’Henri Dès et de Trust, on prône l’éclectisme !)
*Regarder un dessin animé de Noël :
Enfant-au-grelot
*Prendre un apéritif
*Une soirée jeux en famille
*Aller voir un spectacle au marché de Noël / St Nicolas
*Manger des chocolats de Noël au goûter
*Un massage-câlin avant de se coucher
*Manger des croque-monsieur pour fêter les vacances (croque-monsieur est un mot invariable, inutile de chercher ou mettre le S)
*Fabriquer des cartes de Noël
*Préparer le réveillon en famille

Pour l’instant, notre sapin de l’avent est un succès. J’avais quand même prévenu les enfants qu’il n’y aurait ni les maisons à cases ni les chocolats cette année, pour éviter toute déception. Ça n’a pas eu l’air de les déranger, au contraire ils étaient impatients de découvrir notre calendrier surprise ! Ils l’ont tout de suite adopté et ils le trouvent trop joli, c’est donc réussi de ce côté-là ! Les premières activités, écouter 2 histoires et regarder un dessin animé, leur ont bien plu aussi.

Grâce à la magie des nombres pairs de l’avent et du nombre pair de mes enfants, chacun décroche la carte du jour un matin sur deux, et Poussin est plus qu’heureux de pouvoir lire ce qu’il y a écrit dessus !

N’hésitez pas à me montrer vos calendrier en commentaire ou sur la page FB, je suis toujours en quête d’idées pour les années suivantes !

Que 2015 ne soit que joie et bonheur !

Que 2015 ne soit que joie et bonheur !

Je commence ce premier billet de 2015 en vous souhaitant à tous (et toutes) une excellente année ! Une année sereine, en bonne santé, remplie de petits bonheurs et de grandes joies !

Je me rends compte que je n’ai pas écrit ici depuis un petit bout de temps, comme vous vous en doutez j’ai eu une fin d’année un peu chargée et surtout j’ai profité de nos vacances en famille. Ces quelques jours nous ont fait beaucoup de bien, et c’est même un peu difficile de se tourner vers la rentrée… C’était vraiment appréciable de passer du temps à la maison tous les quatre, mais aussi de partir quelques jours et de voir nos familles. Cette année le calendrier nous arrangeait bien, nous avons pu faire tout ce que nous voulions sans être pris par le temps et sans avoir l’impression de courir. Si on ajoute à ça de très bons moments et des enfants plus que ravis, c’était juste parfait ! Le petit plus c’est évidemment leurs mines réjouies en découvrant leurs cadeaux de Noël, mais aussi leur façon de s’émerveiller de tout en ces périodes de fêtes.

Au risque de me répéter, j’aime vraiment les âges qu’ils ont en ce moment. A presque 3 ans et presque 5 ans, nous sommes définitivement sortis de la période bébé, et même si ça rend parfois un peu nostalgique, sur bien des aspects c’est assez pratique. Je n’en reviens toujours pas de pouvoir faire un resto à l’improviste, de pouvoir partir 4 jours avec un seul sac de voyage pour 4, de ne plus avoir à embarquer de lit parapluie, ou de ne plus m’inquiéter s’il leur arrive de faire des repas composés de chips-pain-compote ! A coté de ça, ils ont encore les yeux qui brillent quand on leur parle de lutins, ils sont au comble de l’excitation quand ils prennent le tramway et ils arrivent à s’amuser quinze bonnes minutes en utilisant un bout de scotch pour se faire des pansements… J’ai vraiment l’impression d’être à un stade où ils sont petits-mais-pas-trop, et ça me convient très bien.

Si, comme je l’avouais en début de billet, je n’ai pas du tout envie que les vacances s’arrêtent, le début de l’année est l’occasion de mettre en place de nouveaux projets. C’est une sorte de consolation, pour compenser les rendez-vous médicaux à prendre et les trucs chiants à écrire ! J’accepte de reprendre le chemin du quotidien, mais en échange je pense aux prochaines vacances et aux activités des prochains mois !

Tout d’abord il est temps de prévoir les anniversaires des enfants qui vont très vite arriver. Celui de Poussin fin janvier, et celui de Belette en février. Le Père Noël ayant encore été très généreux cette année, notre mission consistera à leur trouver de chouettes cadeaux de qualité mais en quantité raisonnable. J’ai déjà une idée qui risque de me demander un peu de temps : leur créer à chacun une histoire en mettant en scène leurs Playmobils respectifs. En gros, chacun aura un livre photos, où les clichés des personnages en situation serviront d’illustrations à mon histoire. Le coté rigolo c’est que je vais devoir aller jouer dans leurs chambres et faire des photos marrantes pendant qu’ils seront à l’école, et ça j’adore ! L’année dernière j’avais inventé une histoire de souris et je l’avais illustrée avec des coloriages, ce qui m’avait déjà bien fait rire, là je passe au niveau supérieur !

Depuis quelques jours, et après avoir envisagé plein d’options différentes, Papa-des-Champs et moi commençons à programmer un petit week-end pour fêter notre anniversaire. Nous avons réalisé qu’en mars notre amour aura 15 ans, et nous avons envie de marquer le coup ! Faute de temps et d’idée lumineuse nous ne partirons pas loin cette fois, mais l’idée est de profiter de 2 jours en amoureux dans un coin sympa à quelques jours de la date anniversaire. Le gros week-end prolongé loin, ce sera comme tous les ans en automne, et nous ne savons pas encore où !

Toujours en mars, j’emmènerai de nouveau Poussin pour une petite virée parisienne à l’occasion du Salon du Livre. Belette est encore un peu petite pour une journée au rythme soutenu et sans sieste, à la place elle gagne donc une journée en tête-à-tête avec son papa rien que pour elle, ce qui n’est pas mal non plus ! Poussin est bien évidemment ravi à l’idée de retourner au Salon du Livre, et j’ai hâte de connaitre le détail des animations pour organiser notre visite. Je sais déjà qu’il y aura les 50 ans de l’Ecole des loisirs, et je suis comme mon fils, déjà impatiente d’y être ! Si nous avons le temps j’aimerais bien aussi lui faire la surprise d’un petit tour en bateau-mouche. Ça fait très touriste de base, mais ça lui plairait beaucoup et ce sera l’occasion de voir plusieurs monuments sans avoir à marcher des heures.

Enfin, nous pensons aussi à nos prochaines vacances en famille. Après étude du calendrier des vacances scolaires de notre zone, ce sera certainement début mai. Et pour répondre à nos envies d’océan, ce sera en Bretagne ! Je ne sais pas encore où exactement, mais il y a des chances pour que ce soit aux alentours de Saint Malo. Je suis incorrigible, j’ai déjà commencé à aller regarder quelques annonces de locations, et évidemment maintenant j’ai encore plus envie de partir !

Bizarrement, tout ça me rappelle que la rentrée nous réserve aussi de jolis moments, et qu’il n’y a même pas besoin d’attendre très longtemps pour profiter d’une foule de petits bonheurs. Pour cela il suffit d’imaginer leur joie quand nous mangerons notre galette (aujourd’hui ou demain selon ma motivation), de repenser à leurs petites têtes cachées sous leurs mignons bonnets ce matin en allant à l’école, de regarder comme les paysages gelés sont beaux en cette saison, et d’espérer avoir quelques centimètres de neige dans les semaine à venir !

Ca commence à sentir le sapin !

Ca commence à sentir le sapin !

Bon, pour de vrai nous n’avons pas encore notre sapin de noël (ce week-end logiquement, comme ça il sera encore tout beau pour les fêtes ! ) mais nos préparatifs avancent vite. Cette année encore, Noël sera sous le signe du fait-maison et du naturel !

La période de l’avent apporte déjà un peu de magie dans la maison. C’est le moment idéal pour fabriquer les décorations que nous mettrons ensuite dans le sapin, cuisiner des biscuits de noël, écouter des histoires de lutins et de bonhommes de neige, et bien sûr passer du temps en famille.

Cette année, nous avons voulu étoffer un peu notre stock de décorations. Avec du fait-maison, évidemment ! Nous avons commencé avec du très basique et du très simple en découpant des étoiles dans une planche de contreplaqué, puis en les faisant peindre aux enfants. Ensuite un petit trou, un petit bout de ficelle, et il ne reste plus qu’à les accrocher ! L’année dernière sur le même principe nous avions fait des sapins, que nous ressortirons d’ailleurs très bientôt. Pour décorer aussi l’extérieur de la maison, nous avons découpé de plus grosses étoiles que Papa-des-Champs s’est fait un plaisir de suspendre aux branches de l’érable au milieu du jardin. Je vous laisse imaginer sa joie, perché sur un escabeau dont les pieds s’enfonçaient dans le sol tout boueux de décembre !!! Le petit détail qui a son importance, pour ceux qui souhaiteraient faire le même style de décorations, c’est d’utiliser de la peinture acrylique pour les objets qui seront en extérieur. Ca évite que tout ne bave et ne dégouline à la première pluie !

J'aurais bien aimé une photo avec un beau ciel bleu et du soleil, ou au moins avec de la neige, mais finalement ce sera juste gris !

J’aurais bien aimé une photo avec un beau ciel bleu et du soleil, ou au moins avec de la neige, mais finalement ce sera juste gris !

Selon le même principe, nous avons aussi coupé de fines branches de petit bois en rondelles. A peindre ou à laisser brutes, puis à suspendre dans le sapin. Personnellement j’aime beaucoup le rendu très naturel de ces petites décos. Sur internet j’ai vu de très jolies réalisations, avec des dessins absolument adorables. Evidemment les enfants ne sont pas au niveau (et moi non plus d’ailleurs) mais j’aime bien aussi les nôtres.

rondellesbois

Quelle précision dans les gestes !

Quelle précision dans les gestes !

Pour finir dans le thème « bidules à suspendre dans le sapin », les pommes de pin à recouvrir de vernis pailleté ont eu beaucoup de succès chez nous. Alors c’est sûr les paillettes ne sont pas spécialement écolos, mais les enfants ont quelques points communs avec les pies et ils aiment quand ça brille ! La table de la cuisine un peu moins…

IMG_8979r

Toutes ces activités à faire en famille sont de véritables moments de bonheur. C’est vraiment le côté sympa de l’hiver, où certes nous passons beaucoup moins de temps dehors et au contact de la nature, mais où nous profitons pleinement des uns et des autres. Et puisque nous sommes en plein mois de décembre, l’ouverture des calendriers de l’avent a débuté ! Comme l’an dernier les enfants ont chacun une maison en bois avec 24 tiroirs remplis de chocolats mais aussi de petites surprises. Régulièrement ils découvrent ainsi des petits mots leur indiquant que le soir ils auront droit à deux histoires chacun, ou que nous allons faire un gâteau pour le goûter, un jeu avant d’aller se coucher, ou encore que c’est le moment d’aller acheter un sapin. Enfin, leur papa leur a aussi fait des petits animaux en bois tout mignons, répartis par-ci par-là.

Hérisson et chat pour Belette, mouton et écureuil pour Poussin !

Hérisson et chat pour Belette, mouton et écureuil pour Poussin !

L’avent c’est aussi préparer leurs cadeaux et anticiper leur bonheur en les imaginant recevoir ce qu’ils ont commandé, mais aussi prévoir quelques surprises qu’ils aimeront forcément. Cette année il n’y aura pas vraiment de cadeau fait-main pour les enfants, mais pour les adultes c’est fort possible, et c’est presque aussi chouette à réaliser !

Décembre c’est aussi le mois des coloriages de sapins, de hottes et de Père noël bien sûr…  et là où c’est encore meilleur c’est quand nous les faisons avec les chansons de noël d’Henri Dès en fond sonore ! Qui c’est qui cloue, qui c’est qui scie, qui c’est qui tape tape tape c’est le Père Noëleeuuhhhh !!! Je suis fan ;o)

 

Petite bulle de douceur

Petite bulle de douceur

C’est gnan-gnan, cul-cul la praline ou tout ce que vous voudrez, mais nous avons passé les vacances de Noël dans une petite bulle toute douce et bien agréable. Le retour à la réalité est d’ailleurs un peu difficile, avec une semaine qui s’annonce bien chargée…

Ce qui a été chouette pendant ces vacances, c’est d’avoir passé plein de temps en famille à la maison, à traîner et à prendre notre temps. Oublier les horaires, passer des matinées en pyjama, n’avoir aucun projet urgent sur le feu, jouer avec les enfants, passer des soirées en amoureux, qu’est-ce que c’était bon ! Comme à chaque période de congés, c’était également bien agréable d’être toujours à deux pour s’occuper de tout. Pouvoir traîner un peu dans la salle de bain pendant que l’autre joue avec les enfants, donner un bain géant à Belette pendant que Poussin et son papa préparent le dîner, vider le lave-vaisselle pendant que Papa-des-Champs étend le linge, et être ensuite disponibles pour une promenade en famille… Ca faisait longtemps que nous n’avions pas profité d’autant de moments off et ça nous a fait un bien fou.

Les enfants aussi on eu l’air de bien apprécier cette fin d’année toute douce. Poussin a eu quelques accès de pénibilité au milieu de la première semaine, certainement dus à l’excitation de Noël, mais il a vite retrouvé une humeur beaucoup plus sympa. Sur le moment nous avons eu un peu peur que cet état se poursuive jusqu’à la fin, puisque je l’avais déjà dit, il a tendance à nous faire tourner en bourrique quand il a ses deux parents H24 avec lui… Heureusement ça n’a pas duré, et personne n’a été plus grognon que d’ordinaire. Il y a bien sûr eu quelques colères, des haussements de voix et des enfants a qui on répète 50 fois d’arrêter, mais disons que c’est aussi ce qui fait le charme de la vie de famille ! Nous avons également remarqué que nos enfants sont en plus en plus complices. Alors bon parfois c’est un tantinet lourdingue quand ils refont 36 fois la même ânerie à table en se faisant rire mutuellement comme des baleines, mais c’est sacrément mignon de les voir si proches !

Ce qui a été bien chouette également, c’est d’avoir pu profiter de quelques grasses mat’ . Rien à voir avec les dodos jusqu’à 11h d’avant les enfants, évidemment, ne nous emballons pas… Mais pour nous et nos lutins, dormir jusqu’à 9h plusieurs jours de suite, ça relève tout simplement de l’exploit ! Avec des siestes de 2h30, voire 3h pour Belette, un vrai miracle de Noël ! Et non, nous n’avons rien camouflé dans leurs assiettes, ils ont juste été décalés à cause du réveillon. Il a suffit de les coucher une seule fois à 22h, le lendemain à 21h… Même en revenant ensuite à des horaires plus classiques, leur sommeil a eu besoin d’un peu de rab’ et ce n’était pas pour nous déplaire !

Ces vacances ont aussi été une bonne occasion de passer de bons moments avec le reste de la famille. Réunir une famille très élargie et  éloignée géographiquement c’est un peu compliqué, mais nous avons malgré tout pu profiter de quelqu’uns de nos proches. Papi-et-Mamie-des-Champs bien sûr, mais aussi les cousines de Paris et leurs parents qui sont venus fêter Noël avec nous en décalé. Les grands ont partagé un plateau de fruits de mer hyper bon et copieux (honte à moi, j’ai fait tomber un morceau de beurre 1/2 sel dans mon verre de Sancerre…) pendant que les petits se sont éclatés.  C’est vraiment génial de voir qu’ils s’entendent si bien et que dorénavant les deux plus petites filent aussi jouer dans les chambres avec les grands sans demander leur reste. Nous avons également passé une journée bien agréable avec Tonton-de-Paris qui est arrivé les bras chargés de cadeaux et d’une brouette ! Nous en avons profité pour manger la galette avec 2 jours d’avance et c’est Poussin qui a eu la fève !

L’avantage de Noël qui tombe au début des vacances, c’est que nous avons eu plein de temps pour étrenner les cadeaux des enfants qui ont été bien gâtés. Cela nous a d’ailleurs permis de ne pas être trop gênés par le temps pourri-pluvieux de cette fin décembre, il y avait de quoi faire à la maison ! J’ai bien aimé aussi pouvoir échelonner l’arrivage de cadeaux. Il y a eu le 25 avec les nôtres évidemment, puis ceux des autres membres de la famille jusqu’à ce week-end où Tonton apportait ceux que le Père Noël avait mis chez lui ainsi que ceux déposés chez Mamie-du-Sud (gros arrivage !). Le fait de ne pas tout grouper d’un seul coup, et de laisser quelques jours de répit entre chaque livraison, a permis aux enfants de découvrir chaque jouet tranquillement et de ne pas être perdus sous une montagne de nouveautés. L’effet pourris-gâtés a été amoindri et c’est une très bonne chose.

Le Père Noël est aussi passé chez Papi et Mamie !

Le Père Noël est aussi passé chez Papi et Mamie !

Si le retour à la réalité est un peu difficile, il souligne à quel point ces vacances nous ont été bénéfiques ! Nous gardons plein de bons souvenirs de ces instants de douceur et nous espérons poursuivre sur cette lancée toute l’année !!!