Archives du mot-clef pleurs

Ca m’agaaaaace !!!

Ca m’agaaaaace !!!

Aujourd’hui, il y a quand même pas mal de trucs qui m’ont agacée…

Je n’étais pas de mauvaise humeur, il ne m’est arrivé aucune grosse catastrophe, mais n’empêche qu’à plusieurs reprises j’ai eu envie de crier « putain mais ça m’agaaaace !!! » … Parce qu’il y a des journées pleines de petites choses pénibles. De petits bonheur aussi, certes, mais là j’ai envie de m’attarder sur le pénible.

Dans l’ordre, ça donne à peu près ça :

-Ce matin, lorsque je me suis habillée (j’avais pris ma douche la veille, pour gagner du temps avec les enfants) et que pendant ce temps-là Belette vociférait dans le couloir. J’avais pourtant laissé la porte ouverte, elle me voyait depuis son transat, je chantais La Souris verte à tue-tête et jouais à lui faire des coucous… Comme d’hab, en fait, et comme d’hab elle n’était pas contente. Je sais, c’est normal, c’est pas grave, ça passera (je suis multipare hein, quand même, je suis presque rodée, d’abord !). Bref, il n’empêche que c’est agaçant.

-Quand, une fois de plus, j’ai eu l’impression de parler à un mur alors que je m’adressais simplement à mon fils… « Chaton, mets tes sandales avant d’aller dehors », « Poussin, tes sandales ! », « Oh! tu mets tes sandales », « Eh Oh, je te parle, tes sandales ! », « REVIENS ICI ET METS TES SANDALES !!! ». Oui, je sais, ça aussi ça devrait passer (mais dans longtemps). Et quoi ? Moi aussi je sors dans le jardin en chaussons ? Oui, mais moi c’est pas pareil !

-La sieste de la Belette qui n’a duré que 45mn. Ce qui ne correspond en rien à 45mn de répit… Parce qu’une fois qu’elle est couchée, il faut encore coucher son frère, débarrasser la table, redonner un aspect potable à la cuisine, ranger le linge plié le matin, etc… Je me suis assise sur le canapé, j’ai lu 3 mails en buvant un café, et à peine ma tasse reposée, la Belette a couiné. Et elle n’a pas voulu se rendormir, elle a préféré hurler. Elle a retrouvé son calme dans mes bras… et puis elle s’est remise à hurler au moment je la posais dans son transat, en lui expliquant qu’elle n’avait pas beaucoup dormi et que ce serait bien de tripoter calmement quelques jouets pendant que Maman pianotait un peu sur son pc… Ca aussi ça passera (et dans quelques années je lui quémanderai des bisous !) mais encore une fois, sur le coup, c’est agaçant !

-Ramasser les petites flaques de gerbouille de la Belette sur le parquet ou sur le tapis de son frère, c’est agaçant. Encore plus quand elle a eu le temps de patauger dedans avant que puisse attraper de quoi nettoyer… Bon, il y en a quand même beaucoup moins depuis quelques semaines, et surtout ça se produit uniquement quand elle est sur le ventre, mes vêtements sont donc dorénavant épargnés ! Mais quand même !

-Les courriers de la sécu et de la mutuelle, qui ne se contentent pas juste d’enregistrer notre changement d’adresse, mais qui ont toujours besoin de plus de justificatifs…

-Poussin qui a hurlé comme un petit goret en essayant de me reprendre sa soeur des bras, et qui est revenu à la charge plusieurs fois, tout nu, alors que Papa-des-Champs l’entraînait vers la douche …Tout simplement parce qu’il n’avait pas pu l’attacher dans son transat… Ben oui, mais à ce moment-là le but des opérations était de la sortir du transat pour lui donner son biberon, pas de la saucissonner !

-Mes fringues qui ne survivent jamais à une journée passée avec les enfants. Outre les tâches de lait/bave/purée/morve/yaourt, il y a toujours un moment où mon jeans baille au niveau des genoux et tombe sur mes hanches, et où mon t-shirt ressemble à un chiffon informe… Quand ça arrive avant la mi-journée, c’est encore plus désespérant ! Dans mes rêves les plus fous, un jour je pourrai de nouveau porter des pantalons noirs chez moi… parce qu’il arrivera bien un moment où ça ne fera plus marrer personne que je me traîne par terre pour faire semblant de doucher des légo !

-Passer devant tous ces trucs pas rangés qui traînent dans le salon ou la cuisine, non pas par manque de place, mais simplement par flemme… Les cartons vides et aplatis à monter au grenier, la caisse de transport du chat, cette immonde boite en plastique remplie de matériel électrique planquée sous la table basse, des vis… Ah, et j’oubliais ce tas de vieux chiffons à moitié camouflés par le poêle ! Pour ceux qui n’auraient pas tout suivi, je précise que nous avons emménagé il y a moins d’un mois, et qu’en temps normal notre niveau de bordel bazar est nettement moins important !

Voilà, je crois que j’ai terminé ma petite liste pas totalement exhaustive !

Allez, je fais aussi un petit tour de mes petits bonheurs du jour, c’est trop tentant :

Ce matin, quand Belette siestait, que Poussin patouillait dehors dans un sceau d’eau et que j’ai pu étendre tranquillement du linge au soleil. Quand j’ai montré à mon Poussin que les graines de capucines plantées il y a une semaine commençaient à germer et à faire des feuilles. Quand on a reçu le dernier numéro de Picoti, et qu’on a pu le lire tranquillement alors que la Belette faisait un petit somme. Notre séance de câlins sur le canapé. Quand la Belette était toute contente de prendre son bain. Quand elle s’arrête de pleurer à la seconde où je la prends dans mes bras, sa petite tête toute douce blottie dans mon cou. Quand Poussin, après avoir longtemps observé le gros tracteur rouge de la ferme voisine, l’a vu se garer devant chez nous, et a pu longuement l’admirer pendant que Papa-des-Champs discutait avec l’agriculteur. Et puis aussi quand on a pu s’asseoir sur le canapé en amoureux, une fois nos deux petits monstres au lit !