Archives du mot-clef rire

Nos éclats de rire

Nos éclats de rire

Ils sont quand même mignons.

Malgré les bêtises, les impatiences, les miettes par terre et les assiettes pas terminées, mes enfants sont mignons et rigolos. Même si j’ai souvent l’impression d’être autant femme de ménage que maman, de ne faire que ranger derrière eux, et qu’ils dérangent une pièce alors que j’ai à peine terminé de faire l’autre. Limite il y a des jours où je me dis que dans un F2 je viendrais à bout de leur bazar beaucoup plus vite ! N’empêche que je les trouve marrants et mignons. Même si j’aimerais que mes journées soient plus longues et que je reste frustrée de ne pas pouvoir me dédoubler pour apporter à chacun l’attention nécessaire, tout en ayant une maison nickel et du linge plié.

Ils arrivent à me faire rire tous les jours. Quand Belette se précipite aux toilettes pour nous y rejoindre, et qu’elle nous regarde d’un air interrogatif en demandant « caca » avec le signe (LSF) qui va bien, on est bien obligés de rire ! Quand elle signe frénétiquement « chat » en hurlant « Ka » dès qu’elle voit passer notre chachon, c’est plutôt drôle aussi. Et encore plus quand elle fait la même chose (chat et ka) devant des vaches, des moutons ou des poules. Elle me fait rire aussi quand elle dégage son frère de mes bras pour avoir un câlin rien qu’à elle, ou encore quand elle fait avancer les Playmobils en chantonnant. Quand elle fait des bisous à la demande ou qu’elle danse dès qu’elle entend de la musique.

Poussin est lui aussi un sacré petit rigolo. Il m’a bien fait rire la première fois que je l’ai vu installer Madame Playmobil dans sa voiture et m’annoncer qu’elle allait à la Biocoop acheter des compotes et du dentifrice ! Il m’amuse  aussi quand il se dirige vers la salle de bain, un morceau de bois dans une main et un faux marteau dans l’autre, en m’expliquant qu’il va y poser des plinthes. Si je n’ai pas trouvé ça très marrant de retrouver un rouleau de papier toilette trempé sur le dérouleur des wc, j’ai beaucoup ri après la sieste en écoutant les explications de Poussin. « Le rouleau était vide alors j’en ai pris un tout neuf, mais tu sais c’est difficile de l’ouvrir. J’ai tiré, hop hop hop (mimes qui vont bien) et plouf il est tombé dans l’eau des toilettes. Et hop j’ai ramassé. » OK… Ca m’étonnait qu’il puisse tremper la main dans la cuvette des toilettes, mais il faut croire qu’il devient téméraire ! Il m’a fait bien marrer aussi quand il a voulu que je lui accroche un carré de tissus (les petits linges bien pratiques et multifonctions qu’on utilise pour les bébés) pour faire une cape, et que lorsqu’une fois la cape en place j’ai remarqué que j’avais là un bien joli chevalier, il a rectifié en s’exclamant qu’il était plutôt une princesse !

Ils me font rire tous les jours, un peu ou beaucoup selon les moments, mais toujours assez pour que la maison résonne de notre joie. Ils nous ont apporté la fatigue, le stress et l’agacement, mais aussi et surtout la tendresse, l’amour, les câlins et les rires. Ils sont notre gaieté, notre joie de vivre et notre bonne humeur !